HUMY

Sauvegarde et reforestation du páramo de la Paja Blanca dans les Andes colombiennes.

À propos de l’association

Nous protégeons des zones à forte biodiversité par le co-développement à l’international.

Résumé du projet

La Colombie est le 4ème pays au monde le plus impacté par la déforestation et le 2ème pays le plus riche en biodiversité.

L’écosystème des páramos dans la cordillère des Andes est unique au monde. Il assure en Colombie plus de 60% de l’approvisionnement en eau potable. Il est malheureusement en voie de disparition, notamment en raison de la pression anthropique (extension des pâturages pour l’élevage laitier et culture de la pomme de terre).

L’objectif général du projet est de restaurer et protéger l’écosystème des páramos et les forêts alto-andines en coopération avec les communautés indigènes Pasto, autour du Parc Naturel Régional du Páramo de la Paja Blanca (PNR PBB), afin de :

Protéger sa biodiversité, dont plusieurs espèces floristiques et faunistiques en voie de disparition;

Protéger la ressource en eau et pérenniser sa disponibilité pour les générations futures ;

Réduire la pression anthropique tout en favorisant le développement socio-économique durable des communautés ;

Contribuer à la lutte contre le changement climatique par le stockage du carbone dans les arbres plantés et le sol des parcelles restaurées.

 

Notre partenaire local Impulso Verde fédère, forme et anime un réseau de pépinières communautaires composé au début de 2021 de 7 associations indigènes et 75% de femmes. Le réseau a permis de planter plus de 300.000 arbres en 5 ans pour protéger la ressource en eau. L’association indigène « El Chalguar » va intégrer le réseau de pépinières en 2021. Les 13 membres de l’association, petits paysans, sont en situation de précarité et de pauvreté. 

Les objectifs du projet porté par HUMY sont de :

  1. Créer une nouvelle pépinière communautaire avec l’association El Chalguar qui souhaite intégrer le réseau;
  2. Restaurer plus de 5 hectares de zones dégradées de la forêt alto-andine et de páramo et reforester les bordures des pâturages et les rives des rivières par la plantation de plus de 20.000 arbres d’espèces endogènes ; 
  3. Créer une filière apicole avec l’accès à une formation de 340 heures pour l’association en partenariat avec le SENA (Service Nationale d’Apprentissage) et l’installation de 20 ruches dès la première année. L’activité génèrera des revenus en moins d’un an pour les membres de l’association et leurs familles.

 

Les arbres seront tous géolocalisés et les parcelles visibles sur une cartographie en ligne accessible aux membres 1% for the Planet et permettant le suivi des arbres les années suivantes. 

Une partie du budget est assuré par un cofinancement de l’Agence Française de Développement (AFD) et de Reforesta’Action, engagés auprès de notre partenaire local.

Lieu

Colombie – Département du Nariño

Montant demandé

40 000 €

Utilisation prévue de ce montant

  • Achat des arbres, plantation et suivi des plantations : 26%
  • Achat de matériel et d’équipement : 13%
    • Matériel pour les plantations et les pépinières
    • Matériel d’apiculture
  • Formations/renforcement de capacités/sensibilisation : 12%
  • Suivi opérationnel : 7% 
  • Ressources Humaines : 22%
  • Fonds R&D : 3%
  • Frais administratifs et de gestion : 14%
  • Imprévus : 2%


Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% for the Planet ou notre Foire Aux Questions