Wild & Legal

Animal, faune de non-droit

À propos de l’association

Wild & Legal a pour but de développer par l’étude, la pratique, la promotion d’une Jurisprudence de la Terre, la reconnaissance des droits de la Nature et du crime d’écocide. Elle propose des formations et un procès simulé afin d’impulser une évolution vertueuse de la société vers une gouvernance écosystémique.

Résumé du projet

Wild & Legal mènera campagne pour le droit des animaux à être doté de la personnalité juridique et reconnus titulaires de droits propres. L’objectif de cette campagne est de sensibiliser le public au statut actuel des animaux, définis par le droit français comme «être sensibles» mais «soumis au régime des biens» (article 515-14 du code civil), une situation juridique qui ne permet pas de défendre leurs droits fondamentaux, notamment leur droit à la vie, à la santé, à la liberté ou encore au respect de leur dignité.

Le mouvement pour la reconnaissance des droits des animaux en tant que sujets de droits non humains prend aujourd’hui son essor au niveau international. Le 25 avril 2020, la Haute cour d’Islamabad au Pakistan a reconnu la personnalité juridique de l’éléphant Kaavan et l’existence  de ses droits intrinsèques, notamment à ne pas subir les conditions de sa détention dans le zoo de la ville. 

Wild & Legal mènera une campagne de sensibilisation et de formation accompagnée par un procès simulé afin de faire connaître le mouvement pour les droits du Vivant, d’apporter un éclairage sur la situation juridique en France et de proposer des mesures concrètes pour la reconnaissance d’un statut propre aux non-humains. 

Wild & Legal apportera un soutien juridique aux associations mobilisées sur le terrain pour la protection des animaux, afin de mener des opérations de sensibilisation et des recours en justice en vue d’obtenir le respect des droits fondamentaux des animaux et d’interroger notre modèle actuel (captivité, élevages etc..) 

Enfin, l’association publiera un Manuel des droits de l’animal, un ouvrage rassemblant les grands principes, les textes fondateurs, les décisions de justice mondiales marquantes pour la reconnaissance des droits fondamentaux des animaux ainsi que des propositions concrètes afin de donner à ses lecteurs toutes les clefs pour agir pour la protection des non-humains. 

Lieu

L’association mène des projets sur le territoire français et participe à plusieurs réseaux et campagnes de portée européenne et internationale (réseau GARN)

Montant demandé

19 990

Utilisation prévue de ce montant

Ce montant permettra de financer les frais de communication nécessaire à la valorisation de la campagne, aux indemnités de stage et service civique des jeunes affectés à l’organisation du procès simulé, aux frais liés à l’événement principal (concours de plaidoiries finales) et à la conception/impression du Petit manuel des droits des animaux.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% for the Planet ou notre Foire Aux Questions