ETIC emballages

En boîte le plat – Essaimage national

À propos de l’association

ETIC emballages veut lutter contre les multiples effets néfastes qui découlent de la sur-consommation de produits à usage unique. Sa mission : réduire les déchets d’emballages jetables par la mise en place d’alternatives réutilisables & consignées et sensibiliser la population. Son premier projet “En boîte le plat” s’attaque au secteur de la restauration à emporter.

Résumé du projet

Chaque jour, des dizaines de milliers de repas à emporter sont commandés dans chaque grande ville du pays. La quasi-totalité sont emballés dans des contenants jetables nécessitant des ressources et de l’énergie pour arriver jusqu’à nous… Bilan : 20 minutes d’utilisation puis poubelle : quel gâchis ! Et ces déchets finissent ensuite, d’une manière ou d’une autre, par polluer l’ environnement…

En boîte, le plat vient remplacer ces emballages jetables par des boîtes en verre consignées. Dimensionné à l’échelle d’une agglomération et porté par une association locale (développement sur un premier territoire en cours à Toulouse), le projet vise à mettre en réseau l’ensemble des commerces et restaurants de la ville afin de mutualiser un parc de boîtes en verre et la logistique associée (approvisionnement, collecte, lavage). Le réseau bénéficie également d’une sensibilisation globale assurée par la structure porteuse et visant l’ensemble des acteurs du territoire. Objectif : changer les modes de consommation pour sortir du tout-jetable !

La force du projet réside dans son ancrage local et sa nature d’intérêt général. Chaque structure porteuse fédère les collectivités, les entreprises et les citoyen.ne.s de son territoire. Cette structuration permet d’assurer la pérennité locale du projet et d’hybrider son modèle économique pour proposer un service très accessible aux commerçant.e.s qui se diffusera rapidement sur le territoire (primordial pour maximiser son impact).

Suite à la réussite d’une phase de test organisée mi-2019, ETIC emballages développe actuellement le projet sur Toulouse. Suite à de nombreuses sollicitations, l’association souhaite soutenir le développement de phases de test sur de nouveaux territoires entre mi-2020 et fin 2021. Cet essaimage permettra de mettre en place un programme national pour diffuser le concept à partir de 2022 (objectifs : maximiser l’impact, réduire sensiblement les déchets et faire évoluer les habitudes de consommation des français.es).

Lieu

Occitanie, Bretagne

Montant demandé

20 000 €

Utilisation prévue de ce montant

Financement d’un poste de coordination pour l’essaimage national nécessaire à partir de septembre 2020 pour assurer la sélection des nouveaux territoires, la formation des équipes locales et le suivi des phases de test.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% for the Planet ou notre Foire Aux Questions