Bloom

Changer l’avenir des pêcheurs artisans

À propos de l’association

BLOOM est une association à but non lucratif fondée en 2005 qui œuvre pour la préservation des océans et la défense d’une pêche durable écologiquement et humainement en menant des campagnes de sensibilisation, des actions de plaidoyer et d’éducation ainsi que des recherches scientifiques. Ses actions s’adressent au grand public ainsi qu’aux décideurs politiques et aux acteurs économiques.

Résumé du projet

La pêche artisanale, définie en Europe par des navires de moins de 12 mètres de longueur et pratiquant des métiers dits « dormants », représente le « meilleur espoir
» pour une pêche durable d’après les chercheurs. Les ratios d’emplois créés par kilo
de poisson pêché sont les plus élevés du secteur et les méthodes de pêche utilisées
permettent un impact environnemental infiniment moindre que les méthodes de
pêche dites « traînantes » comme le chalut. Or les organes de représentation de la
pêche française font une apologie constante des méthodes de pêche impactantes
non sélectives au titre « qu’il n’y a pas de mauvais engin, seulement des mauvais
usages ». Cette formule toute faite sert de talisman au secteur de la pêche française
pour éviter une remise en cause pourtant nécessaire des priorités face à l’hémorragie
des emplois et des ressources marines. Le changement climatique emboîtant le pas
à l’érosion de la biodiversité, l’urgence est devenue d’autant plus pressante de rendre
les écosystèmes marins et humains résilients face aux modifications profondes de
notre environnement.

Dans ce contexte, la priorité des politiques publiques devrait être la sauvegarde des
emplois compatibles avec la mise en œuvre des objectifs de développement durable
et des objectifs réglementaires européens. Or jusqu’à présent, l’écosystème politique
était majoritairement sous l’emprise des lobbies des arts traînants industriels. Sans
surprise, les décisions publiques allaient et vont encore très majoritairement dans le
sens de préserver un modèle économique aussi suranné soit-il. Il en résulte des
politiques publiques biaisées et destructrices des ressources publiques financières
et naturelles. Depuis que BLOOM a fait campagne avec les pêcheurs artisans contre
la pêche électrique, les langues se sont dénouées et les positions se sont clarifiées :
les artisans ont compris que s’ils ne se mobilisaient pas politiquement, leur
disparition était assurée.

Lieu

France : façades maritimes – Manche, Atlantique, Méditerranée

Montant demandé

40 000 €

Utilisation prévue de ce montant

L’organisation d’un tour de France des pêcheurs artisans, leur accompagnement,
des réunions à Paris pour des rencontres avec élus et représentants du secteur de
la pêche.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% For The Planet ou notre Foire Aux Questions