Naturevolution

Graines de changement : La sécurisation alimentaire, un enjeu prioritaire pour protéger les forêts du Makay.

À propos de l’association

Naturevolution est une association à but non lucratif de préservation de la nature et de solidarité internationale, qui agit – à long terme – pour la conservation de la biodiversité et d’habitats naturels particulièrement riches et menacés de la planète et pour le développement des communautés qui en dépendent, démontrant que les sociétés humaines sont capables de vivre en harmonie avec la nature.

Résumé du projet

L’installation temporaire mais de plus en plus durable et régulière de groupes de plusieurs dizaines de villageois dans les forêts de l’Aire Protégée du Makay à Madagascar constitue aujourd’hui le plus grave impact sur les habitats naturels sensibles et la biodiversité unique de cette région. En l’espace de quelques semaines, on peut voir des groupes de lémuriens entiers décimés, l’intégralité des palmiers coupés, des pans de forêts abattus ou brûlés pour aménager des parcelles de culture, ou encore pour collecter du miel ou des tubercules.

Ces mouvements de populations sont dus à des périodes de famine elles-mêmes dues à l’augmentation démographique, mais aussi et surtout, à une production rizicole limitée et un épuisement quasi systématique des réserves avant la récolte suivante. Le riz est en effet extrêmement vulnérable aux maladies, aux invasions de criquets et aux aléas climatiques, mais surtout, il nécessite énormément d’eau alors que l’on observe justement ces dernières années une diminution drastique des précipitations dans la région. Ainsi, les périodes de soudure se multiplient et les villageois sont contraints de plus en plus fréquemment de prendre le chemin de la forêt pour trouver de quoi se nourrir et survivre.

Dans le but de protéger les bassins-versants forestiers les plus vastes et les plus impactés par le prélèvement sauvage des ressources naturelles, Naturevolution propose d’accompagner les villages environnant le Makay dans la lutte contre l’insécurité alimentaire.

Pour ce faire, dans chaque village, nous proposons de :

  1. Créer des potagers afin de sensibiliser et former les communautés à l’usage de semences variées capables de répondre aux besoins lorsque le riz vient à manquer ;
  2. Développer des rizières écoles afin de sensibiliser et former les communautés à des techniques de riziculture alternatives offrant un meilleur rendement et nécessitant beaucoup moins d’eau ;
  3. Mettre en place des greniers communautaires permettant de mieux maîtriser les stocks et de pallier l’inflation du cours du riz ;
  4. Créer des cantines scolaires gratuites alimentées par les produits des potagers et rizières écoles afin de favoriser la scolarisation et de sensibiliser les enfants à une alimentation plus diversifiée et plus riche, et issue d’une agriculture plus résiliente et plus durable.

 

Plus précisément, dans cette campagne, nous demandons votre soutien pour boucler un budget de 56000€ nécessaire au déploiement de l’ensemble de ces initiatives dans 2 villages en particulier (35000€ sont déjà acquis).

Lieu

Aire protégée du Makay au sud-ouest de Madagascar – Région Menabe et Atsimo-Andrefana

Montant demandé

20 169 €

Utilisation prévue de ce montant

Par Activités

* Diagnostic initial, présentation villageoise et recrutement : 2%

* Potagers école : 19%

* Cantines scolaires : 19%

* Rizière école : 24%

* Greniers communautaires : 7%

Chacune de ces activités inclut les salaires et frais de mission des équipes locales et des techniciens agricoles spécialisés, les coûts des formations, les achats et frais de transport du matériel et des semences, les constructions de bâtiments.

 

A cela s’ajoutent :

* Coordination du projet et sensibilisation (incluant salaires et frais de missions des chefs de projet) : 10%

* Frais administratifs, de gestion et de communication : 15%

* Divers et Imprévus : 4%

 

Ce qui représente par poste de coût :

* Salaire : 52%

* Matériel : 11%

* Transport : 10%

* Hébergement/Repas : 16%

* Autres : 11%



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% for the Planet ou notre Foire Aux Questions