Terre d’Abeilles

Abeilles et biodiversité, un projet d’avenir pour des jeunes en difficulté

À propos de l’association

Depuis 2002, Terre d’Abeilles agit pour la protection durable de la faune pollinisatrice. Force de propositions auprès des instances gouvernementales françaises et européennes en faveur d’une agriculture plus respectueuse du vivant, elle sensibilise aussi le public sur le rôle majeur des abeilles pour la biodiversité et nos ressources alimentaires.

Résumé du projet

Dans le cadre de sa mission pédagogique auprès du grand public, Terre d’Abeilles a créé, dès 2010, un rucher-école ouvert à tous, qui propose des sessions de formation aux bonnes pratiques élémentaires de l’apiculture.

Face à l’engouement grandissant du public pour le vivant et la restauration de la biodiversité, nous souhaitons ouvrir le rucher-école aux jeunes en décrochage scolaire, et leur proposer de nouvelles sessions, spécifiques, à partir de 2021, entièrement gratuites. Ce projet sera reconductible et pourra s’étendre sur le territoire national.

Il vise trois objectifs :
– Objectif environnemental : initier et sensibiliser les futures générations à l’apiculture, garante de la protection des abeilles, dans le souci de maintenir la pollinisation et de préserver la biodiversité
– Objectif social : donner du sens au projet professionnel de ces jeunes
– Objectif d’épanouissement personnel : leur (re)donner confiance et l’envie d’apprendre

Dans un contexte environnemental particulièrement préoccupant, où les insectes pollinisateurs sont menacés d’extinction, cette formation apicole, pratique et participative, offre la possibilité à ces jeunes d’apprendre autrement et de donner du sens à leur projet professionnel. Notre expérience pédagogique nous a montré que la découverte du vivant est un remarquable vecteur d’épanouissement.

Le rucher-école a pour vocation d’enseigner les pratiques d’une apiculture respectueuse des abeilles et de l’environnement, ainsi que des valeurs d’intérêt général qui nous semblent également importantes. Face à un milieu souvent hostile, lié à l’usage de certains produits toxiques, le souci majeur de l’apiculteur est de maintenir durablement ses abeilles en bonne santé, au service de la pollinisation des plantes, indispensable à la pérennité de nos ressources alimentaires et de la biodiversité. Le rucher-école s’avère donc aussi un outil de sensibilisation aux modèles agricoles durables, en faveur du vivant et de l’environnement.

Lieu

Régions Centre-Val-de-Loire et Nouvelle-Aquitaine

Montant demandé

16 000 €

Utilisation prévue de ce montant

Rémunération de l’apiculteur professionnel, formateur agréé, qui dispensera les sessions. Achat du matériel apicole et des ruches peuplées que Terre d’Abeilles souhaite mettre gratuitement à disposition des participants. Aide au fonctionnement global de l’association.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% for the Planet ou notre Foire Aux Questions