Terractiva

Quand on sait

À propos de l’association

TERRACTIVA est convaincue de la nécessité que les artistes se saisissent du sujet de la transition énergétique et proposent des points de vue décalés, sans cesse renouvelés pour que le grand public puissent intégrer les enjeux du changement nécessaire et inévitable qui se joue aujourd’hui. Nous avons à la fois besoin d’une rupture culturelle et d’une réappropriation.

Résumé du projet

À travers le film documentaire QUAND ON SAIT d’Emmanuel Cappellin, collaborateur
régulier de Yann Arthus-Bertrand, nous voulons porter la cause de la transition énergétique auprès du plus grand nombre et générer des espaces d’échanges et de mise en action autour des thématiques portées par le film.

Dans ce film documentaire engagé, le réalisateur part à la rencontre de 6 grands spécialistes du climat et de l’énergie pour comprendre comment vivre et penser l’avenir face à l’épuisement énergétique et à l’emballement climatique. Parmi eux, on découvre Pablo Servigne, co-inventeur du concept de collapsologie, Richard Heinberg qui a inspiré le mouvement mondial des Villes en transition, Jean-Marc Jancovici, membre du Haut Conseil sur le climat, ainsi que plusieurs membres du GIEC dont Saleemul Huq, justicier du climat auprès des pays les plus vulnérables, Hervé Le Treut, éminent climatologue spécialiste de la modélisation climatique, et Susanne Moser, experte de l’adaptation au climat et du changement social.

Les témoignages se complètent et ouvrent de nouveaux horizons sur les questions de décarbonisation de l’économie, désobéissance civile, vivre ensemble et résilience collective. Une nouvelle convergence des savoirs, un nouveau point de vue, un nouveau point de départ pour repenser la question de l’énergie.

Parce que le film est un formidable point d’entrée qui pose les bases d’une réflexion complexe sur la transition énergétique et les réalités urgentes de la situation planétaire, TERRACTIVA s’engage à (1) accompagner financièrement et logistiquement la diffusion du film, (2) en prolonger l’impact en créant des outils pédagogiques de sensibilisation et (3) un espace de mise en action via une plateforme internet interactive qui mettra en réseau, au niveau national et international, des groupes actifs au niveau local.

Le but de ce projet est de créer des espaces de rencontres et d’échanges afin que chacun trouve un moyen, à son échelle, pour agir vers la transition énergétique.

Lieu

Europe, Amérique du Nord (US-Canada)

Montant demandé

50 000 €

Utilisation prévue de ce montant

– Frais de diffusion du film et déplacements pour rencontres

– Débat France et International

– Création et édition de 20000 livrets pédagogiques

– Création et maintenance du site internet participatif

– Frais de fonctionnement TERRACTIVA



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% For The Planet ou notre Foire Aux Questions