LOW-TECH LAB

Les low-tech, solutions durables dans un contexte de crise migratoire

À propos de l’association

Le Low-tech Lab s’est donné pour mission la recherche et la documentation collaborative et open-source, afin de diffuser et promouvoir les low-tech, et ainsi permettre à chacun de satisfaire ses besoins de base de façon autonome et durable. Le LTL est un projet de l’association Gold of Bengal qui oeuvre à la recherche, l’aide au développement et la promotion de solutions répondant à des problématiques d’intérêt général, dans le respect et la valorisation de la nature ainsi que des ressources propres à chaque territoire.

Résumé du projet

Porte de l’Europe, l’île de Lesbos fait face à une crise majeure d’accueil de réfugiés et migrants venus d’Afrique et d’Asie. Par ailleurs, la Grèce traverse une crise sociétale sans précédent. Dans ce contexte complexe et riche à la fois, le Low-tech Lab voit l’opportunité d’expérimenter sur le terrain des actions concrètes et collaboratives pour tester l’implémentation des low-tech et explorer divers méthodes de diffusion. Ce projet-pilote ouvrira la voie à d’autres actions-terrain à l’échelle du Low-tech Lab Monde, dans une approche résolument holistique, efficiente et innovante pour le secteur de la solidarité internationale.

L’action du Low-tech Lab à Lesbos a pour finalité de :
1. répondre à l’urgence humanitaire dans les camps de migrants en créant des solutions low-tech répondant aux besoins de base des migrants de façon autonome et durable ;
2. transmettre des compétences techniques et méthodologiques en innovation frugale / technologies adaptées aux migrants pour qu’ils repartent de cette période d’attente avec de nouvelles opportunités, et qu’ils puissent eux-même contribuer à leur diffusion ;
3. mettre à profit l’intelligence collective, l’ingéniosité et la mixité culturelle présente dans les camps pour contribuer à la recherche, capitalisation, diffusion et sensibilisation relatives aux low-tech ;
4. sensibiliser/connecter la communauté low-tech internationale à la finalité de ces technologies comme solutions des enjeux sociétaux actuels et futurs, et combler le maillon manquant entre l’innovation/recherche d’une part, et la diffusion des solutions sur le terrain d’autre part.

Lieu

Grèce (principalement l’île/province de Lesvos)

Montant demandé

28 000 €

Utilisation prévue de ce montant

Réalisation du projet dans sa globalité, en particulier les volets d’activité : Former (ateliers participatifs, expérimentation et capitalisation d’expérience) et Former les formateurs (appui aux acteurs locaux, renforcer leurs compétences).



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% For The Planet ou notre Foire Aux Questions