Afac Agroforesteries

Concevoir et mettre en place des PSE-Haie sur les territoires

À propos de l’association

L’Afac-Agroforesteries est le réseau national des experts de la haie et de l’arbre champêtre. Ancré sur les territoires, ce réseau agit auprès des agriculteurs, des collectivités et des citoyens pour restaurer, déployer et valoriser des écosystèmes bocagers et agroforestiers et ainsi faire de l’arbre un catalyseur des transitions écologiques et énergétiques.

Résumé du projet

L’Afac-Agroforesteries souhaite déployer un dispositif de Paiement pour Service Environnementaux (PSE) reconnaissant la gestion durable des haies pratiquée par les agriculteurs qui participe à fournir de nombreux services écosystémiques aux territoires. S’inscrivant dans l’action n°24 du Plan biodiversité et dans le 11ème programme des agences de l’eau, ces nouveaux PSE-Haie s’appuieront sur le Label Haie pour guider et contrôler l’amélioration des pratiques de gestion des haies des agriculteurs.

L’Afac-Agroforesteries organisera une réflexion collective sur la configuration d’un PSE-Haie à l’échelle nationale, avec les structures territoriales menant une expérimentation PSE-Haie auprès des agriculteurs. En outre, elle les accompagnera dans leur déploiement à l’échelle régionale pour inscrire la haie dans une nouvelle économie territoriale et une nouvelle politique publique dédiée au bocage.

Enfin, pour tirer parti de ces expérimentations de terrain, l’Afac-Agroforesteries propose de mener une étude de faisabilité et de modélisation du dispositif PSE à plus large échelle pour le faire valoir dans de nouveaux cadres territoriaux et nationaux à long terme.

Lieu

Bretagne, Pays de la Loire, Normandie, Occitanie, Centre-Val de Loire, Hauts de France, Bourgogne Franche Comté, Auvergne-Rhône Alpes

Montant demandé

20 000 €

Utilisation prévue de ce montant

Le soutien financier qui serait apporté grâce au RAP, interviendrait sur l’ensemble du plan de financement global du projet, donc sur l’ensemble des actions. Il constituerait la part de 20% d’autofinancement de l’Afac-Agroforesteries attendue pour équilibrer le plan de financement dans lequel le taux subvention publique ne peut excéder 80%.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% for the Planet ou notre Foire Aux Questions