TCHENDUKUA ICI ET AILLEURS

Alduna Kualama : École traditionnelle d’agriculture kogi – Sierra Nevada de Santa Marta, Colombie

À propos de l’association

L’association a pour mission : 1) d’accompagner les peuples autochtones dans la récupération de leurs terres ancestrales, la reconstitution de la biodiversité et la préservation de leur culture, pour qu’ils inventent un futur qui leur soit propre ; 2) de favoriser échanges et dialogues entre sociétés racines et sociétés modernes.

Résumé du projet

Alors que nos sociétés modernes redécouvrent peu à peu l’agroécologie et la permaculture, certains peuples ont toujours eu des pratiques permettant à la fois de préserver la nature, d’assurer sa régénération et de produire une alimentation de qualité. C’est le cas des Amérindiens Kogis, en Colombie. Au nombre de 25 000, les Kogis, ou Kagabas, sont parmi les derniers héritiers des grandes sociétés précolombiennes. Sans rupture historique depuis 4 000 ans, ils ont su préserver un mode de vie fondé sur la recherche d’équilibre et l’harmonie avec la nature, la Terre Mère dont ils se considèrent les gardiens. Depuis 1997, Tchendukua les accompagne dans la récupération de leurs terres ancestrales afin qu’ils puissent s’y installer, régénérer la biodiversité tout en mettant en place leurs techniques agricoles, et vivre ainsi de manière autonome, dans le respect de la nature et de leurs traditions. Tchendukua a aussi pour but de favoriser le dialogue entre peuples racines et modernité, afin d’imaginer des réponses alternatives aux grands enjeux de notre temps. Pour cela, un lieu d’accueil, de recherche et de formation a été créé, sur une terre proche de la ville de Santa Marta : l’espace Bonda, « relai » entre monde kogi et modernité. Dans le prolongement de ce projet, Tchendukua prévoit aujourd’hui de créer une école traditionnelle d’agriculture, qui forme les jeunes Kogis tout en étant ouverte sur le monde extérieur, dans un objectif de formalisation et de partage. Cette École sera installée sur une terre restituée en 2015, où la biodiversité est particulièrement préservée et dont le nom traditionnel kogi signifie « le lieu où naît la biodiversité ». Comme tous les projets de Tchendukua, cette idée d’École d’agriculture traditionnelle « Alduna Kualama » vient des communautés kogis accompagnées.

Lieu

Le projet est principalement mis en œuvre dans la Sierra Nevada de Santa Marta (Colombie), et s’adresse à des personnes de Colombie et d’Europe, principalement de France.

Montant demandé

18 000 €

Utilisation prévue de ce montant

Frais de formation des visiteurs extérieurs ; Travaux de construction des infrastructures d’accueil pour les visiteurs extérieurs ; indemnité chef de projet Colombie ; frais de transport équipe locale, déplacements et soutien des autorités traditionnelles kogis ; soutien à la formation des jeunes kogis ; appui au déplacement des familles kogis ; matériel et semences pour l’installation des familles et la régénération de la biodiversité ; étude faune et flore.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% For The Planet ou notre Foire Aux Questions