MILLE VARIÉTÉS ANCIENNES

Conservatoire vivant et centre de documentation sur les semences de variétés anciennes

À propos de l’association

Notre mission est de faire redécouvrir la grande diversité naturelle de légumes et plantes  potagères ainsi que les graines de variétés anciennes dont ils sont issus, favoriser leur réintroduction et accueillir le public au conservatoire pédagogique, lieu d’expositions, d’étude et de démonstration des savoir-faire à réapprendre pour être autonome en semence.

Résumé du projet

En 2017, nous avons ouvert un espace Conservatoire Pédagogique au Conservatoire de variétés anciennes de Sainte-Marthe, créé en 1974, qui sauvegarde et reproduit 1000 variétés potagères AB. Cet espace permet au public de redécouvrir à travers une exposition de très belles semences exposées dans des verreries, d’une collection de photos de légumes anciens et d’une bibliothèque la diversité et les qualités de nos semences traditionnelles, véritable patrimoine de l’humanité sur lequel repose notre alimentation. Afin que tout un chacun puisse se réapproprier les savoir-faire permettant de reproduire et conserver ses propres semences, nous souhaitons aménager un hangar en espace de maturation, séchage, extraction et nettoyage des semences, afin de permettre au public de pratiquer et d’apprendre des savoir-faire eux aussi en voie de disparition. Nous souhaitons également enrichir le conservatoire d’un Centre de documentation mettant à disposition d’ étudiants et de doctorants des recherches scientifiques, mémoires et thèses sur les semences que nous allons rechercher et y regrouper. Notre objectif est de créer un espace complet dédié aux semences permettant de transmettre au public 40 ans d’expérience théorique et pratique sur les semences de variétés anciennes. En resemant ces variétés dans toutes les régions, nous réintroduirons biodiversité et autonomie alimentaire. Nous construisons également un modèle reproductible.

Lieu

En France. Les personnes qui viennent apprendre nos savoir-faire les exportent dans leurs régions ou pays respectifs.

Montant demandé

20 000 €

Utilisation prévue de ce montant

Une partie de l’aménagement d’un hangar en salle de séchage et extraction des semences et une partie de la rétribution d’une documentaliste.



Besoin de plus d’informations ? Contactez 1% For The Planet ou notre Foire Aux Questions